Lampe à lave

Sommaire

Objet culte des années 1960-1970, la lampe à lave ne se démode pas. Ludique, elle est davantage destinée à la décoration qu'à l'éclairage. Elle se décline aujourd'hui en différents modèles et coloris.

Lampe à lave : description et fonctionnement

La lampe à lave est un type de lampe inventée en 1963 par le Britannique Edward Craven Walker. Elle est alors mise sur le marché avec l'appellation « Astro light », en raison de sa forme de navette spatiale.

Il s'agit d'un globe de verre de forme oblongue ou allongée posé verticalement sur un support métallique ou en plastique, et qui contient un liquide transparent dans lequel sont plongées des boules de cire fondue.

Remarque : le nom de cette lampe est dû au fait que la cire ainsi éclairée a une apparence proche de la lave.

Fonctionnement

Le fonctionnement de la lampe à lave est basé sur le système physique d'instabilité de Rayleigh-Taylor.

Le socle à la base de la lampe est pourvu d'une ampoule incandescente, d'une puissance comprise entre 25 et 40 Watts, et d'un système de répartition de chaleur composé d'un ressort ou d'une pièce métallique.

Quand elle est allumée, l'ampoule provoque la fusion de la cire : quand la température augmente, le phénomène de rayonnement va faire diminuer la densité de la cire, qui est très légèrement supérieure à celle du liquide. Par conséquent, avec la chaleur, elle devient inférieure à celle du liquide.

Les boules de cire se mettent en mouvement et s'éloignent de la source de chaleur. Une fois dans la partie haute du récipient, leur température diminue, leur densité augmente, et elles redescendent vers la base, selon le principe de convection. Les boules se mélangent et reproduisent ce phénomène sous forme de cycle permanent tant que la lampe reste allumée.

Bon à savoir : pour une utilisation optimale, c'est-à-dire afin que le liquide chauffe et que la cire fonde, la température ambiante de la pièce doit être suffisante. Selon la température initiale de la pièce, il faut compter entre 45 et 60 minutes pour permettre à la cire d'être suffisamment chaude et de faire bouger les boules. Si la lampe est restée longtemps dans une pièce froide, il faut alors compter entre 2 et 3 heures pour la réchauffer.

 

Lampe à lave : usages et modèles

Usages

En raison de la faible lumière colorée qu'elle émet, la lampe à lave est davantage utilisée comme objet de décoration que comme équipement d'éclairage. Elle peut toutefois faire office de veilleuse dans une chambre d'enfant.

Elle peut également être utilisée pour stimuler l'imagination des enfants : les bulles changent de formes et leur évolution peut être très amusante pour eux.

Elle peut aussi être employée pour favoriser la relaxation : le fait de regarder les boules de cire évoluer et la lumière changer d'intensité peut aider les personnes nerveuses à trouver le calme.

Attention : le liquide présent dans le globe de la lampe à lave est très toxique. Il s'agit d'un mélange d'alcool, dont du glycol, qui peut être mortel par ingestion. Il est donc vivement recommandé de ne pas utiliser la lampe à lave pour un autre usage que celui pour lequel est elle prévue. De même, il est recommandé de ne pas chercher à chauffer le liquide avec une autre source de chaleur que l'ampoule contenue dans son socle.

Modèles

La lampe à lave se décline en plusieurs modèles venant compléter celui d'origine : en forme de sablier, de fusée, de bombe, de bouteille…

Pour le coloris du socle, on en trouve des noirs, des blancs, mais aussi des argentés, des cuivrés ou des dorés.

Le liquide et la cire peuvent être de la même couleur (rouge, orange, vert, rose, bleu) ou différentes : bleu-vert, rouge-jaune ou orange-violet.

Prix

On trouve des lampes à lave dans certaines enseignes de décoration et de design, mais aussi en direct auprès des fabricants et distributeurs via leur site internet.

Les prix varient de 30 à 100 € en fonction des modèles.

Ces pros peuvent vous aider